Virtualisation

Hyper-V, également connu sous le nom de Windows Server Virtualisation, est un système de virtualisation basé sur un hyperviseur 64 bits de la version de Windows Server 2016. Il permet à un serveur physique de devenir Hyperviseur et ainsi gérer et héberger des machines virtuelles communément appelées VM (virtual machines).

Vous trouverez ici une vidéo intitulée "Comprendre la virtualisation en 7 minutes"

Cluster : est une architecture composée de plusieurs ordinateurs formant des nœuds, où chacun des nœuds est capable de fonctionner indépendamment des autres. Il existe deux principaux usages des clusters.

  • Les clusters de haute disponibilité permettent de répartir une charge de travail parmi un grand nombre de serveurs et de garantir l'accomplissement de la tâche même en cas de défaillance d'un des nœuds .
  • Les clusters de calcul permettent de répartir une charge de travail parmi un grand nombre de serveurs afin d'utiliser la performance cumulée de chacun des nœuds.

Vous trouverez ici une vidéo intitulée "Comprendre le clustering en 6 minutes"

iSCSI est une abréviation de Internet Small Computer System Interface. C'est un protocole de stockage en réseau basé sur le protocole IP destiné à relier les installations de stockage de données. En transportant les commandes SCSI sur les réseaux IP, iSCSI est utilisé pour faciliter les transferts de données sur les intranets et gérer le stockage sur de longues distances.

Vous trouverez ci-dessous des vidéos concernant Hyper-V :

Vous pouvez télécharger ici une version d'essai de Microsoft Hyper-V Server 2016

Mémo : Créer un commutateur virtuel à l’aide de Windows PowerShell

  • Get-NetAdapter
  • New-VMSwitch -name Switch_Ext -NetAdapterName Ethernet -AllowManagementOS $true

VMware vSphere Hypervisor est un hyperviseur gratuit qui virtualise les serveurs. Vous pouvez ainsi consolider vos applications sur moins de matériel.

Vous pouvez télécharger la dernière version de VMware sur le site : https://www.vmware.com/fr/products/vsphere-hypervisor.html

Vous trouverez ici un document technique sur l'Installation et la configuration de vSpere ESXI 6.5 et ici un document sur l'administration d'une machine virtuelle vSphere ESXI 6.5

Vous trouverez ci-dessous différentes vidéos concernant VMware ESXI 6.7 :

VMware vCenter Converter convertit vos machines physiques Windows et Linux et formats d'image tiers en machines virtuelles VMware.

Vous trouverez ici un tutoriel intitulé "Convertir une machine physique en machine virtuelle VMware"

vCenter est l'outil de gestion phare de la gamme vSphere. Cet outil (optionnel) permet de gérer l'ensemble des machines virtuelles et des hôtes physiques.

Cette interface contrôle également :

  • les alarmes de supervision (CPU, RAM)
  • les « templates » (enveloppes de systèmes d'exploitation pré-configurés)
  • l'utilisation des options HA (haute disponibilité) et DRS (équilibrage de charges)

Cet outil nécessite l'installation d'une base de données (Oracle ou MS SQL Server). Toutefois, pour de simples tests, on peut s'en passer grâce à la présence d'une base de données intégrée basique. Mais, pour des tests importants de la production ou encore un vCenter pour plusieurs ESX, l'utilisation d'une base de données complète est indispensable. Toutes les données et les statistiques d'utilisation des ressources sont stockées ainsi que l'ensemble de la configuration.

vCenter est disponible sous forme d'appliance virtuelle pré-configurée, fonctionnant sur une distribution Linux SUSE.

Cette appliance se nomme vCSA (vCenter Server Appliance)

Vous trouverez toutes les informations de vCSA à l'adresse : https://www.vmware.com/fr.html


  • vSAN : Solution logicielle (Software Defined Storage) qui permet de grouper tous les disques des différents ESXi de notre cluster pour en faire un seul Datastore qui fournit un haut niveau de performance et de sécurité des données.
  • DRS (Distributed Ressource Scheduler): fonction qui permet d’équilibrer la charge des différents ESXi en répartissant les VMs sur les différents hosts de notre cluster.
  • EVC (Enhanced vMotion Compatibility): Fonction qui permet d’améliorer la compatibilité vMotion en configurant tous les hosts du cluster avec le même niveau de fonctionnalité CPU. Si dans notre cluster nous avons 2 hosts avec CPU INTEL de 7ème génération et 1 host avec CPU INTEL de 6ème génération. EVC va brider le cluster à la génération la plus basse.
  • vSphere HA : Fonction qui assure la haute disponibilité (failover) de nos VM. En cas de perte d’un des ESXI, les VM qui étaient présentes dans celui-ci redémarrent automatiquement sur les autres ESXi disponibles au sein du cluster. On a donc une coupure de service de courte durée.
  • Fault Tolerance : Fonction qui permet de faire de la Très Haute Disponibilité, Notre VM est synchronisée en temps réel sur un autre ESXi. En cas de panne du premier, la VM continue à fonctionner sur le deuxième en toute transparence.

Mémo : Accéder à l'interface de gestion de vCSA : https://appliance-IP-address-or-FQDN:5480

XenServer est un hyperviseur comparable à VMware ESXi. Il est basé sur une distribution Linux de CentOS en 64 Bits.

Comme VMware ESXi, il fonctionne sur un principe "client / serveur".

Vous pouvez télécharger la dernière version de XenServer sur le site de Citrix : https://www.citrix.fr/

Vous trouverez ici un tutoriel sur XenServer et XenOrchestra

Proxmox Virtual Environment est une solution de gestion de la virtualisation de serveur open source (licence AGPLv3) basée sur l'hyperviseur Linux QEMU/KVM et offre aussi une solution de conteneurs avec LXC.

Vous pouvez gérer des machines virtuelles, des conteneurs, des clusters à haute disponibilité, du stockage et des réseaux avec une interface Web intégrée facile à utiliser ou via l'interface de ligne de commande.

Proxmox VE est une solution de virtualisation de type "bare metal".

Vous pouvez télécharger la dernière version de Proxmox VE sur le site : https://www.proxmox.com

Vous pouvez également télécharger des "templates" sur le site : https://www.turnkeylinux.org/

Vous trouverez ici un tutoriel intitulé "Proxmox, Virtualisation de vos serveurs"


Mémo : Installer Proxmox 5.4 sur Debian 9.9

  • echo "deb http://download.proxmox.com/debian/pve stretch pve-no-subscription" >> /etc/apt/sources.list
  • wget http://download.proxmox.com/debian/proxmox-ve-release-5.x.gpg -O /etc/apt/trusted.gpg.d/proxmox-ve-release-5.x.gpg
  • apt update && apt upgrade -y && apt dist-upgrade -y && init 6
  • apt-get install proxmox-ve postfix open-iscsi ntp openvswitch-switch -y
  • apt-get remove os-prober -y
  • nano /etc/network/interfaces (Création du bridge)
  • nano /etc/hosts (IP du serveur, FQDN, Nom du serveur)
  • https://adresse_ip:8006


Mémo : Créer un bridge vmbr0 sur l'interface physique eth0

  • auto lo
  • iface lo inet loopback
  • # eth0
  • allow-vmbr0 eth0
  • iface eth0 inet manual
  • ovs_type OVSPort
  • ovs_bridge vmbr0
  • # vmbr0
  • auto vmbr0
  • iface vmbr0 inet static
  • address 192.168.1.93
  • netmask 255.255.255.0
  • gateway 192.168.1.1
  • ovs_type OVSBridge
  • ovs_ports eth0

Docker est un programme open source qui permet l'intégration d'une application Linux et de ses dépendances sous la forme d'un conteneur Linux.

La virtualisation par le biais de conteneurs isole les applications les unes des autres sur un système d'exploitation commun. Cette approche normalise la mise à disposition de programmes, car elle permet d'exécuter les applications dans n'importe quel environnement Linux, tant physique que virtuel.

Comme ils partagent le même système d'exploitation, les conteneurs sont portables entre différentes distributions Linux et sont nettement plus petits que les images de VM (Virtual Machine, machine virtuelle) qui nécessitent des hyperviseurs.

Vous trouverez toutes les informations sur Docker à l'adresse : https://www.docker.com/

Vous trouverez ici un document intitulé les principales commandes de Docker

Vous trouverez également ici une vidéo intitulée "Docker : l'essentiel en 7 minutes"


Mémo : Installer Docker sur Debian 9 :

  • apt-get update
  • apt-get install apt-transport-https ca-certificates curl gnupg2 software-properties-common
  • curl -fsSL https://download.docker.com/linux/debian/gpg | apt-key add -
  • add-apt-repository "deb [arch=amd64] https://download.docker.com/linux/debian stretch stable"
  • apt-get update
  • apt-get install docker-ce docker-ce-cli containerd.io
  • systemctl start docker
  • systemctl enable docker


Mémo : Installer Docker sur Windows 2019 Server Core en Powershell :

  • Install-Module -Name DockerMsftProvider -Repository PSGallery -Force
  • Install-Package -Name docker -ProviderName DockerMsftProvider
  • Restart-Computer -Force

Kubernetes (communément appelé « K8s ») est un système open source qui vise à fournir une « plate-forme permettant d'automatiser le déploiement, la montée en charge et la mise en œuvre de conteneurs d'application sur des clusters de serveurs ». Il fonctionne avec toute une série de technologies de conteneurisation, et est souvent utilisé avec Docker. Il a été conçu à l'origine par Google, puis offert à la Cloud Native Computing Foundation.

Vous trouverez toutes les informations sur Kubernetes à l'adresse : https://kubernetes.io/fr/

Vous trouverez également ici une vidéo intitulée "Kubernetes : l'essentiel en 7 minutes"

Mémo : Installer kubectl sur Linux :

  • sudo apt-get update && sudo apt-get install -y apt-transport-https
  • curl -s https://packages.cloud.google.com/apt/doc/apt-key.gpg | sudo apt-key add -
  • echo "deb https://apt.kubernetes.io/ kubernetes-xenial main" | sudo tee -a /etc/apt/sources.list.d/kubernetes.list
  • sudo apt-get update
  • sudo apt-get install -y kubectl

Minikube est un outil facilitant l’exécution locale de Kubernetes. Il exécute un cluster Kubernetes à nœud unique dans une machine virtuelle (VM), dès lors votre VM devient à la fois un nœud de type Master et Worker.

Mémo : installer Minikube par téléchargement direct :

  • curl -Lo minikube https://storage.googleapis.com/minikube/releases/latest/minikube-linux-amd64 \ && chmod +x minikube
  • sudo mkdir -p /usr/local/bin/
  • sudo install minikube /usr/local/bin/